disciple


disciple

disciple [ disipl ] n.
deciple XIIe; lat. ecclés. discipulus, en lat. class. « élève »
1Personne qui reçoit, a reçu l'enseignement (d'un maître). écolier, élève. Aristote, disciple de Platon. Les disciples de Jésus-Christ, qui l'ont accompagné durant sa vie publique ( apôtre) . Jean, le disciple bien-aimé.
2Personne qui adhère aux doctrines d'un maître. adepte, partisan, tenant. Disciple d'Épicure, de Rabelais, de Hegel. Elle a été une disciple fervente de...
⊗ CONTR. Maître.

Disciple chacun des 12 apôtres de Jésus-Christ ; nom donné aussi à ceux et à celles (70 ou 72) qui le suivaient et l'aidaient et auxquels il confia des missions temporaires d'évangélisation ; désigne également les premiers chrétiens et les chrétiens fervents.

disciple
n. m.
d1./d Personne qui reçoit l'enseignement d'un maître. Démosthène fut le disciple d'Isée.
Les disciples de Jésus-Christ: les douze apôtres. (V. ce mot.)
d2./d Personne qui a adopté la doctrine d'un maître. Les disciples de Freud.

⇒DISCIPLE, subst. masc.
Dans le domaine de l'activité artistique, intellectuelle ou spirituelle
A.— Personne qui reçoit l'enseignement d'un maître. Disciple bien-aimé, chéri, favori; jeune disciple; premiers disciples; devenir disciple de; endoctriner, instruire ses disciples. Synon. élève; anton. maître. Avant de commencer ses voyages, maître Jacques se choisit treize compagnons et quarante disciples (PERDIGUIER, Livre compagn., 1840, p. 28). Il (...) regardait l'ébauche qu'un disciple venait de poser sur son chevalet (CAMUS, Exil et Roy., 1957, p. 1641) :
Mais rien non plus ne s'oppose à fabriquer une musique concrète tonale, comme aimeraient me l'interdire mes (je n'ose dire disciples, mettons) collaborateurs de tendance dodécaphoniste.
SCHAEFFER, À la recherche d'une mus. concr., 1952, p. 132.
Spéc., RELIG. Ceux qui ont suivi Jésus et son enseignement pendant sa vie terrestre (d'apr. Théol. bibl. 1970). Une particularité de l'évangile de S. Luc, c'est que Jésus, outre les douze Apôtres, y établit encore soixante-dix autres disciples (P. LEROUX, Humanité, t. 2, 1840, p. 815).
En partic. Les disciples de Jésus-Christ ou p. ell. les disciples. Les douze hommes choisis par Jésus pour fonder son Église. Synon. les apôtres. Évariste, pendant que se préparait la mort du Juste, dormit du sommeil des disciples au jardin des Oliviers (FRANCE, Dieux ont soif, 1912, p. 290).
B.— P. ext. Personne qui adhère à la doctrine, à la manière d'être d'un maître (penseur, savant, artiste) ou d'une école. Disciples dociles, fervents, fidèles, soumis; se poser en disciple de, se proclamer disciple de; l'humilité d'un disciple. Synon. adepte, partisan, successeur. Leibniz lui-même est un disciple de Descartes, disciple, il est vrai, égal ou supérieur à son maître (COUSIN, Philos. Kant, 1857, p. 13). Deux élèves de Gustave Moreau [Martel et Bussy] (...) sont devenus deux beaux disciples de l'impressionnisme, avec des nuances très personnelles (MAUCLAIR, Maîtres impressionn., 1904, p. 194). Disciple en cela de Hegel, Marx pense que le travail est l'activité négatrice par excellence (LACROIX, Marxisme, existent., personn., 1949, p. 32).
Rem. Le mot comporte parfois une nuance péj. impliquant le manque de maîtrise ou d'originalité. « Phanor » a toujours été disciple de quelqu'un; (...) qu'importe le nom de son maître? Soyez sûr qu'il en a un. « Phanor » est né disciple (SAINTE-BEUVE, Pensées, 1868, p. 70).
Au fig. Disciple de la nature, de la vérité. Blâmez-moi de n'être pas le disciple pratique de l'idéal (SAND, Lélia, 1839, p. 475).
Rem. La docum. atteste qq. emplois de disciple au fém. Cette ardente disciple du Christ (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1835, p. 214). Une ravissante disciple (GOBINEAU, Pléiades, 1874, p. 86). Comment le sage Idoménée, si grand docteur en agriculture, n'avait pas mieux instruit sa disciple (MAUROIS, Ariel, 1923, p. 82).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1130-40 deciple (ici en parlant de Jean-Baptiste par rapport au Christ) (WACE, Conception Notre-Dame, éd. W.-R. Ashford, 911); ca 1175 p. ext. « personne qui suit les préceptes, l'enseignement de (quelqu'un) » (CHR. DE TROYES, Chevalier Lion, éd. M. Roques, 16). Empr. au lat. chrét. discipulus, au plur. désignant les apôtres (en lat. class. « élève, apprenti »). Fréq. abs. littér. :1 543. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 2 541, b) 1 532; XXe s. : a) 2 332, b) 2 169. Bbg. ARVEILLER (R.). R. Ling. rom. 1971, t. 35, n° 137/138, p. 219. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 374.

disciple [disipl] n.
ÉTYM. 1175; deciple, v. 1130; lat. ecclés. discipulus « disciple du Christ »; lat. class. « élève ».
1 Personne qui reçoit l'enseignement d'un maître. Écolier, élève. || Aristote, disciple de Platon.
1 Si j'eusse vécu du temps de Jean-Jacques, j'aurais voulu devenir son disciple.
Chateaubriand, in P. Larousse.
N. m. Spécialt. || Les disciples de Jésus-Christ, qui l'ont accompagné durant sa vie publique ( Apôtre, cit. 1; → Arracher, cit. 53). || Jean, le disciple bien-aimé.
2 Il (le Christ) leur annonçait ainsi la parole sous diverses paraboles, selon qu'ils étaient capables de l'entendre, et il ne leur parlait point sans paraboles; mais lorsqu'il était en particulier avec ses disciples, il leur expliquait tout.
Bible (Sacy), Évangile selon saint Marc, IV, 33-34.
2 Personne qui adhère aux doctrines d'un maître, dans le domaine philosophique, moral ou religieux. Adepte, partisan, tenant. || Un, une disciple d'Épicure, de Rabelais, de Hegel. || Le Disciple, roman de P. Bourget. || C'est une fervente disciple de… || Elle est sa disciple préférée, l'une de ses disciples.
3 Ces messieurs passaient pour être des nouveaux disciples de saint Augustin, qui n'étaient pas fâchés de procurer quelque humiliation salutaire aux disciples de saint Ignace.
Voltaire, Essai sur probab. en fait de just., Hist. veuve Genep.
4 Dans l'art de parler et d'écrire, après avoir été les disciples des Grecs, les Romains en devinrent les rivaux.
Marmontel, in Lafaye, Dict. des synonymes.
4.1 (…) les louanges prodiguées par le metteur en scène de La Fin du monde à sa disciple (dont il supervise d'ailleurs gentiment les pochades d'écolière…)
J.-L. Godard, Jean-Luc Godard, in Coll. des Cahiers du cinéma, no 67, p. 56
Mod. || Les disciples de Jésus-Christ : ceux qui, aujourd'hui, sont fidèles à la doctrine chrétienne.Littér. et vieilli, ou par plais. || Les disciples d'Esculape : les médecins. || Les disciples d'Apollon : les poètes.
5 N'oser se déclarer son disciple (de Jésus-Christ), c'est être son persécuteur.
Massillon, Panégyrique de saint Étienne, in Littré.
6 Ces deux rivaux d'Horace, héritiers de sa lyre,
Disciples d'Apollon, nos maîtres, pour mieux dire (…)
La Fontaine, Fables, III, 1.
CONTR. Maître, pédagogue, professeur.
COMP. Condisciple.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • DISCiPLE — Saltar a navegación, búsqueda Interface DISCiPLE, vista trasera y superior El DISCiPLE, primer producto de Miles Gordon Technology, fue una interfaz de disquete para el ordenador doméstico Sinclair ZX Spectrum 16, 48, 128 y +2 (el de carcasa… …   Wikipedia Español

  • DISCiPLE — Interface DISCiPLE, back and top view Introduced 1986 The DISCiPLE was a floppy disk interface for the Sinclair ZX Spectrum home computer. Designed by Miles Gordon Technology, it was marketed by Rockfort Products and launched in 1986 …   Wikipedia

  • Disciple — • This term is commonly applied to one who is learning any art or science from one distinguished by his accomplishments Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Disciple     Disciple     …   Catholic encyclopedia

  • DISCiPLE — DISCiPLE  модуль расширения для ZX Spectrum, включающий дисковый интерфейс. Разработан компанией Miles Gordon Technology (Великобритания), является первым продуктом компании. Продавался компанией R …   Википедия

  • disciple — Disciple, Auditor, Discipulus. Estre disciple de Socrates, Audire Socratem. Faire que le disciple ne tienne plus de parti du maistre, Luy oster son disciple, Discipulum a praeceptore abducere. Exerciter ses disciples, Exercere discipulos …   Thresor de la langue françoyse

  • Disciple — Dis*ci ple, n. [OE. disciple, deciple, OF. disciple, fr. L. discipulus, fr. discere to learn (akin to docere to teach; see {Docile}) + prob. a root meaning to turn or drive, as in L. pellere to drive (see {Pulse}).] One who receives instruction… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Disciple — Lead Sän …   Deutsch Wikipedia

  • Disciple — Dis*ci ple, v. t. [imp. & p. p. {Discipled}; p. pr. & vb. n. {Discipling}.] 1. To teach; to train. [Obs.] [1913 Webster] That better were in virtues discipled. Spenser. [1913 Webster] 2. To punish; to discipline. [Obs.] B. Jonson. [1913 Webster]… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • disciple — DISCIPLE. s. m. Qui apprend d un maître quelque science, ou quelque art libéral. C est mon disciple. Exercer, instruire ses disciples. f♛/b] On appelle Disciples de [b]Jésus Christ, Ceux qui suivent la Doctrine de Jésus Christ, et principalement… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • disciple — DISCIPLE. s. m. Qui apprend quelque science ou quelque Art liberal, ou quelqu un des Arts liberaux d un maistre. C est mon disciple. exercer ses disciples. instruire ses disciples. les disciples de Jesus Christ …   Dictionnaire de l'Académie française


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.